Vision I

Le plus important est d’être sincère avec soi-même.

L’homme est plein de certitudes, d’arrogance et de vanité. Il croit tout savoir et se mêle de tout et de rien.
Le petit écran est plein de ces petites gens aux crânes surdimensionnés qui caquettent et imitent les singes des forêts.
Savoir n’est pas voir et croire n’est pas posséder la grande foi en ce que nous sommes vraiment.
On ne fait que répéter stupidement ce que d’autres ont dit mais on ne fait pas soi-même l’effort de voir ce qu’il en est vraiment.
Le cerveau humain devient de plus en plus proche des ordinateurs mais avec moins d’efficacité.
Même si les êtres ordinaires ne tuent pas et ne volent pas, tant qu’il n’ont pas découvert leur vraie Nature, ils ne sont que des pantins remuant têtes et bras juste pour faire du vent.
Ignorer sa vraie Nature d’éternité, ce n’est pas vraiment vivre.
L’être humain se réfère toujours à sa mémoire et ne fait que répéter en boucle les informations qui y sont inscrites. Comme ces informations n’ont aucune existence propre, ce qui est répété ne peut venir que du cimetière des pensées, ce qui rend cet humain non-humain et non-vivant.
On dit qu’être humain, c’est posséder des qualités telles que le vrai courage, la vraie générosité et la vraie bonté, être patient, attentif, présent à soi-même et aux autres. Qu’il ne faut ni se mentir ni mentir aux autres, ni avoir peur de la vie ni avoir peur de la mort.
Ce genre de personnes ne se rencontre que très rarement.
Ceux qui n’ont pas ces qualités réunies en eux ne font que dire des mots mensongers et penser des choses inutiles dans le seul but de se faire valoir aux yeux des autres.
Voir la Nature des choses, c’est voir le Tout. Ce n’est pas voir seulement ce qui nous arrange et seulement ce que nous désirons voir.
Parfois, alors que je laisse la Source des visions s’écouler sur le papier, je désespère, sachant que les êtres lisent mais que leur Cœur reste fermé à tout jamais.
Religions, spiritualités, philosophies ne sont que des masturbations intellectuelles tant que le Cœur reste fermé.
Mais si le Cœur s’ouvre, alors le soleil rejoint la lune et le feu inonde l’eau.

Comment ouvrir son Cœur ? En marchant avec ses pieds dans l’Univers tout entier.

Mais à quoi bon en parler encore ?