Poèmes

L’esprit doit demeurer dans un endroit sans demeure : c’est sa demeure.
Ne pas demeurer dans tous les endroits, c’est demeurer dans un endroit sans demeure. Ne pas demeurer dans tous les endroits signifie : ni demeurer dans le bien ni demeurer dans le mal, ni l’être ni le non-être, ni l’intérieur ni l’extérieur ni le centre, ni demeurer dans le vide ni dans le non-vide, ne demeurer ni dans la concentration ni dans la non-concentration.
C’est cela : ne pas demeurer dans tous les endroits.
Cette expression « ne pas demeurer dans tous les endroits »
désigne l’endroit où demeurer.
Si l’on peut être ainsi, alors on est l’esprit sans demeure.
L’esprit sans demeure est l’esprit du Bouddha.
Quand les choses arrivent, laissez-les arriver.
Mais ne laissez pas votre esprit demeurer sur quoi que ce soit.
Qu’il soit pour toujours calme comme le vide et parfaitement clair.
De cette façon, vous atteignez spontanément la délivrance.

zazen

Me laissant aller librement,
Je fais de la lune mes pupilles
Et des forêts de hêtres
Une mélodie ancienne….

Le vieil étang m’habille
De son manteau de bruine fraîche.

Comme une herbe folle,
Je vacille à la vie.

Combien me demandèrent :
« Qu’est-ce que la Voie ? »
Pupille allumée du grand feu nocturne….

Moi, Kaisen, après toute une vie d’errance,
Qu’ai-je à dire ?
Le moustique ne pique pas l’espace de son vol.

Sous mes sandales, …le temps
Sur le chemin, …l’intemporel.

Le vol du canard a fait se lever le jour….